Les Groupes de travail

 

GROUPES DE TRAVAIL DU PRÉ-CONGRÈS (RÉSERVÉS AUX MEMBRES ET CANDIDATS DE L’API UNIQUEMENT)

Plusieurs petits Groupes de travail, d’une durée de deux jours ou un jour et demi sauf indication contraire, se tiendront pour la plupart à l’hôtel Hilton, le mardi 30 et le mercredi 31 juillet ; les sessions du mercredi se termineront à temps pour vous permettre d’assister à la cérémonie d'ouverture. Des ateliers seront proposés sur les thèmes ci-dessous ; tous en anglais, certains également en espagnol,  en allemand, ou en français. Vous pouvez vous inscrire à un Groupe de travail quand vous achetez vos autres billets pour le Congrès. Veuillez noter que pour vous inscrire à un Groupe de travail, vous devez accepter de participer à la session ou aux sessions dans leur intégralité.

 

 Cliquez sur les liens ci-dessous pour les informations complètes et horaires

 

Le nombre de places dans les Groupes de travail est limité ; nous vous recommandons de réserver la vôtre dès que possible car la demande sera élevée.

 

Veuillez également noter qu’il est impossible d’assister à une journée d’un Groupe de travail et d’en changer le lendemain.

 

Les méthodes cliniques comparées

(Anglais, Espagnol et Français) 30 Juillet (9 h – 18 h 30) et 31 Juillet (9 h – 13 heures).

Cette séance de travail a été conçue pour permettre aux analystes de parler des limites théoriques, linguistiques et culturelles. Le présentateur de chaque groupe est un psychanalyste. Les membres des groupes doivent comprendre comment travaille l’analyste. Le groupe tente de découvrir la théorie et les méthodes explicites et implicites de l’analyste.  Le présentateur donne pour  fonds les cas analytiques qui représentent sa façon de travailler avec le patient. Pour les membres et les  candidats.

 

Le lancement d'une psychanalyse

(Anglais, Allemand et Français) 31 Juillet (9 h – 13 h)

Le but de cette séance de travail est de comprendre comment les analystes créent une occasion psychanalytique spécifique au cours des entretiens préliminaires. Nous avons étudié comment les analystes commencent le traitement psychanalytique, et comment ils amènent un patient non préparé à accepter l’opportunité offerte par la psychanalyse. Dans chaque réunion de travail il y aura une présentation de consultation initiale ou de séries de consultations, suivies par une  exploration des dynamiques et de ce que groupe pense du résultat probable. Pour les membres et  les candidats.

 

 

La spécificité du traitement psychanalytique aujourd’hui

(Anglais, Espagnol et Français) 30 Juillet (9 h – 18 h 30) et 31 Juillet (9 h – 13 h).

Cette séance de travail comporte deux parties: une partie clinique et une partie de recherche. Le but est de clarifier la spécificité du traitement par les  analyses du matériel clinique à partir duquel se feront les  associations libres. La méthodologie des groupes cliniques repose sur la loi fondamentale de la cure psychanalytique : association libre et écoute flottante. Le matériel clinique est le texte de référence pour  trois ou quatre séances consécutives, les  associations de groupes, les interventions et les interprétations du modérateur. Pour les membres et les candidats.

 

L’écoute de l’écoute (méthode Faimberg)

Membres: (Anglais et Espagnol) 30 Juillet (toute la journée) et 31 Juillet (Espagnol: 9 h – 13 h. Anglais: 14 h – 16 h). Candidats: (Anglais – sous  les auspices de l’IPSO) 31 Juillet (9 h – 13 h).

Candidats (Espagnol) 30 Juillet (9 h – 18 h 30) et 31 Juillet (9 h – 13 h).

Cette séance de travail utilise une méthode de travail appelée « Ecoute de l’écoute » créée par Haydée Faimberg à partir de son concept clinique, qui fait découvrir comment les analystes écoutent leur matériel clinique à partir d’une  hypothèse de base implicite. Cette méthode permet à chaque  participant de commencer à reconnaitre ses propres hypothèses de base et celles des autres participants pour comprendre comment travaille l’analyste lorsqu’il présente ses travaux analytiques. Pour les membres et les candidats.

 

L'évaluation de la fin de formation

(Anglais et Français) 30 Juillet (9 h – 18 h 30) et 31 Juillet (9 h – 13 h).

Le but de cette séance est d’étudier comment un superviseur évalue la compétence analytique de son candidat. La séance essaie de pénétrer dans le contexte conceptuel qui influence  l’analyste de formation dans l’évaluation d’un candidat. Ces concepts sont souvent implicites et doivent être déduits du travail du superviseur Une vue d’ensemble et une discussion de ces questions conduisent à une réflexion approfondie sur le pourquoi et le comment les concepts théoriques comptent pour la formation.  Pour les membres expérimentés.

 

La psychanalyse de la famille et du couple

(Anglais) 30 Juillet (9 h – 18 h 30) et  31 Juillet (9 h – 13 h).

Cette séance de travail a pour but de définir les processus analytiques qui sous-tendent l’application de la psychanalyse pour relier la thérapie de  groupe au conjoint et à  la famille. Nous présenterons en même temps des cas et des discussions. Trois cas seront présentés et distribués par avance pour aider à l’étude et la discussion. Pour les  membres et les candidats.

 

 

L’interprétation psychanalytique et l’inconscient de l’analyste

(Anglais) 30 Juillet (9 h – 18 h 30) et 31 Juillet (9 h – 13 h).

Le but de la  séance de travail est de détecter et d’identifier la présence de la dynamique inconsciente de l’analyste dans ses interprétations, par l’étude du discours du  patient et des interprétations de l’analyste. Cette séance explore la présence les contributions de la dynamique inconsciente de l’analyste à son travail conscient, avec sa propre méthode, spécialement conçue à cette fin. Le bénéfice pratique qui peut être espéré de cette investigation est d’améliorer spectaculairement la conscience de l’analyste sur ce qui  se joue vraiment dans son travail avec les patients. Pour les membres et les candidats.

 

Le travail sur les transformations du patient en analyse (Groupes d’observation clinique)

(Anglais et Espagnol) 30 Juillet (9 h – 18 h 30) et 31 Juillet (9 h – 13 h).

Cette séance de travail  se pratique avec le modèle à Trois-Niveaux pour l’observation des transformations du patient, conçu par le Comité sur l’Observation Clinique pour observer les changements du patient à différents stades de l’analyse. On présentera le modèle. Le matériel clinique sera présenté par un analyste qui parlera des différents moments de l’analyse. Les deux séances (une en Anglais, une en Espagnol) se concentreront sur le changement du patient à partir de l’observation de trois niveaux: 1) une description phénoménologique des transformations, 2) les principales dimensions du changement, 3) les  hypothèses d’explication théorique du changement. Ce modèle a été testé dans plusieurs villes des trois régions de l’API. Pour les membres et les candidats.